Ils ont bénéficié de la grâce présidentielle, selon leur avocat

5 détenus de Ghardaïa libérés hier

Liberté, 11 juillet 2017

Cinq détenus de Ghardaïa ont été libérés hier. Selon leur avocat,
Me Salah Dabouz, ses clients, détenus à la prison de Berrouaghia, ont bénéficié de la grâce présidentielle. Il a informé que deux autres jeunes, toujours en détention à Ménéa, devraient quitter la prison le 16 juillet, date à laquelle ils auront purgé leur peine. Idem pour
Dr Kameleddine Fekhar qui retrouvera sa liberté, selon le jugement, à la même date, avec Kacem Soufghanem. Pour rappel, ces détenus étaient incarcérés depuis 2015, à la suite des événements tragiques qu’a vécus la vallée du M’zab.

M. Mouloudj

 
Version imprimable
M'zab: Qui provoque les affrontements?  
www.algeria-watch.org