PREVUES A LA MI-NOVEMBRE

Les élections locales mobilisent les partis

par Sofiane M., Le Quotidien d'Oran, 9 juin 2007

Les prochaines élections locales prévues en automne sont déjà dans la ligne de mire des partis politiques qui commencent à mobiliser leurs troupes pour ces joutes électorales qualifiées de «décisives». Jeudi, plusieurs formations politiques dont le Parti des Travailleurs (PT), le Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD), le Front National Algérien (FNA) et le MSP ont tenu des meetings pour sensibiliser leurs militants sur les enjeux des prochaines échéances électorales.

Le président du RCD, M. Said Sadi, a estimé jeudi à l'ouverture du Conseil national, que les prochaines élections locales sont d'une «importance stratégique» pour sa formation politique. Il a déclaré devant les cadres et militants de ce parti que «le pouvoir peut se conquérir par le pouvoir local». Dans cet ordre d'idée, M. Sadi a lancé l'appel à ses troupes pour «être prêts pour les locales». «Il faut absolument qu'on fasse le maximum d'effort pour sauver ce qui peut l'être de la démocratie dès l'automne prochain», a-t-il insisté.

Selon M. Sadi le RCD «mettra l'accent sur la mobilisation du peuple» et appelle ses membres du Conseil à faire le «maximum d'efforts pour faire barrage à la fraude».

Pour sa part, Mme Louisa Hanoune, SG du PT, a souhaité lors d'une rencontre avec les cadres de son parti de voir les élections locales se tenir en novembre prochain. «Nous espérons que les prochaines élections locales soient organisées juste après le ramadan, soit en novembre, et non pas en septembre», a-t-elle déclaré. Pour cette dernière, il est dans l'impossibilité des formations politiques de mener campagne pendant le mois d'août et encore moins pendant le mois sacré du ramadan, si les élections locales venaient à être organisées en septembre. Elle a déclaré, dans cet ordre d'idée, que la prolongation d'un mois du mandat des élus locaux devant expirer en octobre, «ne causerait aucunement problème», car, selon elle, «le maintien du mois de septembre pour l'organisation des élections serait un appel directe au peuple algérien à ne pas voter, comme ce fut le cas pour les législatives». La SG du PT a, par ailleurs, rendu compte aux cadres du parti des résultats de la réunion du comité central organisée le 31 mai dernier, indiquant que la première remarque qui a été émise concernait le taux d'abstention des Algériens au vote du 17 mai. «J'insiste à dire que les Algériens n'ont pas boycotté les élections mais c'était plutôt une abstention massive», a-t-elle dit, qualifiant cette situation d'»alerte rouge». «Cette fois-ci, ce n'est pas uniquement la région de la Kabylie, comme ce fut le cas lors des élections législatives de 2002, qui a boycotté, mais ce sont toutes les wilayas du pays», qui lui ont emboîté le pas, a-t-elle ajouté.

Le conseil consultatif du mouvement Nahdha a aussi tenu jeudi à Alger sa session extraordinaire en présence du SG du mouvement, M. Fatah Rebiai pour la définition de la position du parti vis-à-vis des prochaines élections locales. Dans son intervention, M. Rebiai a dénoncé les «dépassements enregistrés le jour du scrutin» du 17 mai dernier. S'agissant du gouvernement issu de ces élections, il a estimé qu'il «ne répond pas aux attentes en dépit de l'échec cuisant dans certains secteurs». Le MSP n'a pas été du reste. Jeudi, ce parti a organisé une rencontre avec ses cadres lors de laquelle M. Soltani a annoncé que les élections communales et de wilaya sont prévues à la mi-novembre prochain. De son côté, le président du FNA, M. Moussa Touati, a indiqué, jeudi à Alger au cours d'une rencontre nationale avec les cadres de sa formation politique que le FNA vit «une crise organisationnelle et déontologique». Aussi, il a insisté sur le règlement «par la force de la loi» de cette crise pour «éviter de commettre les mêmes fautes et enregistrer les mêmes dépassements internes, aux prochaines élections locales». Enfin, le Mouvement de l'Entente Nationale (MEN), M. Ali Boukhezna, a tenu une réunion du comité central pour l'évaluation des résultats des dernières élections législatives et la préparation des prochaines élections locales.

 
Version imprimable
Elections 2007  
www.algeria-watch.org