Afin d’éviter qu’ils partagent leur expérience avec d’autres

Les services de sécurité recensent le nombre de combattants algériens Afghans

El Khabar, 20 juin 2007

Des sources sécuritaires responsables ont confié à El Khabar qu’une délégation sécuritaire, composée d’experts militaires, s’est rendue récemment en Bosnie pour une mission en relation avec « le recensement et l’identification de combattants algériens qui ont participé à la guerre de Bosnie », il est possible que certains d’entre eux aient rejoints Al Qaida.
Les mêmes sources ont indiqué que les premiers éléments de l’enquête indiquent qu’il y a plus de mille algériens, qui auraient pris part volontairement à la guerre de la Bosnie contre les Serbes. Ils se seraient déplacés à la Bosnie de l’Afghanistan et de l’Europe. Nos sources ont ajouté que « ces combattants possèdent une grande expérience de combat », étant donné qu’ils combattent au côté d’afghans arabes avec Al Qaida, dirigé par Oussama Ben Laden contre les armés Soviétiques qui ont envahit les territoires afghanes.
L’opération intervient afin d’éviter une dérive sécuritaire dans un avenir proche, après la création de l’organisation Al Qaida au Maghreb Islamique, il est probable que des centaines d’algériens afghans reviennent au pays, après la déchéance ou le refus d’octroi de la nationalité Bosniaque ».
Le plan élaboré par le groupe de travail qui se trouve actuellement en Bosnie, vise à limiter les risques de retour des algériens résidant en Bosnie, ce qui pourrait avoir de fâcheuses conséquences car ces derniers ont une parfaite connaissance de la fabrication des explosifs, chose qui « menace la sécurité interne de l’Algérie ».

 

20-06-2007
Par F. Zoubir/ Traduit par B. A

 
Version imprimable
 
www.algeria-watch.org