« L’affaire Mecili » de Hocine Aït Ahmed de nouveau réédité

Walid Boudoukha, Maghreb Emergent, 29 juin 2017

Le livre témoignage L’affaire Mecili de Hocine Ait Ahmed qui relate l’assassinat du militant et avocat algérien, est de retour, 28 ans après sa première parution.

Les éditions La Découverte ont décidé, à l’occasion du trentième anniversaire de l’assassinat d’Ali Mecili, de rééditer l’ouvrage L’affaire Mecili, écrit par son ami de toujours, Hocine Ait Ahmed. Edité pour la première fois en 1989 par cette même maison d’édition, puis au Maghreb en 1991, par les éditions Bouchene, l’Affaire Mecili est toujours d’actualité et demeure vivace dans l’esprit des gens. En effet, plus d’une centaine de personnes se réunit chaque année autour de la famille Mécili au cimetière Père Lachaise, à la mémoire du militant, assassiné le 7 avril 1987 dans des circonstances non-élucidées. Son assassin, un truand algérien de bas étage, avait été arrêté deux mois après les faits, puis aussitôt réexpédié à Alger par les autorités françaises.

Refusant la raison d’Etat, la famille Mécili se dit prête à saisir la Cour européenne des droits de l’homme. «De l’expulsion en Algérie de l’assassin présumé par Charles Pasqua et Robert Pandraud en juin 1987 à l’ordonnance de non-lieu de novembre 2014, confirmée par la Cour d’appel de Paris et par la Cour de cassation, la Raison d’Etat n’a cessé de s’affirmer et la justice ne s’est pas accomplie en France. Reste la Cour européenne des droits de l’homme que nous allons saisir », affirmait Annie Mécili, veuve de l’avocat, dans un communiqué publié en avril dernier.

En plus de retracer les circonstances de l’assassinat, L’affaire Mécili permet de comprendre le fonctionnement du régime algérien et la nature de la relation qui le lie à l’Etat français.

L’ouvrage sera présenté à la Librairie Résistances dans le 17e arrondissement de Paris, ce jeudi 29 juin à 19h par Annie Mécili, veuve d'Ali Mécili, José Garçon, journaliste, François Gèze, éditeur à La Découverte et Madjid Rouar, secrétaire national du FFS chargé du pôle relations internationales.

 
Version imprimable
 
www.algeria-watch.org